Un Président verbeux !

Un Président verbeux !

Au cours de l’interview que j’ai partiellement suivie comme 20 millions de benêts Français, j’ai appris hier soir que l’État décrétait le couvre-feu sanitaire dans les principales métropoles de France et de Navarre, à l’exception de Nancy, Bordeaux, Brest, Nantes, Rennes, Strasbourg. Comme beaucoup d’entre vous, les annonces présidentielles m’ont laissé dubitatif. Quels sont les critères ayant amené le gouvernement à choisir ces métropoles ? Pourquoi 21 heures ? Pourquoi 6 heures ? Là n’est pas l’objet de mon billet.

Répondant à une question de Gilles Bouleau sur l’application StopCovid rebaptisé Tousanticovid pour la circonstance, Emmanuel Macron a expliqué : “Ce n’est pas un échec, ça n’a pas marché.” Cette drôle de réponse résume assez bien la gestion erratique et embarrassée de notre gouvernement depuis le début de la crise, qui agit au gré des braillements de spécialistes auto-proclamés sur les plateaux des chaînes d’information continue. Mais, là n’est évidemment pas l’objet de mon billet.

J’avoue être lassé par la parole de ce jeune Président qui prend une heure de notre temps – et du sien – pour nous annoncer une mesure partielle de confinement de nuit couvre-feu, sans nous fournir la moindre donnée. Alors, si j’avais un conseil à lui donner, c’est d’être moins verbeux et de privilégier l’allocution de 10-15 minutes.

1 reply on “ Un Président verbeux ! ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *