Une intelligence derrière tout ça ? Certainement pas.

Une intelligence derrière tout ça ? Certainement pas.

J’aime beaucoup lire les complotistes, ceux qui croient à des formes d’intelligence humaine derrière toute sorte d’événements, là où il faut y voir souvent que de la bêtise issue d’une pensée reptilienne. Championne de la catégorie : Naomi Klein avec sa stratégie du choc ! Elle a cru voir dans les mesures prises depuis 40 ans sur le plan fiscal la main – invisible ? – des idéologues néo-libéraux de l’école de Chicago. Reagan, Thatcher ont été élus parce qu’ils promettaient une baisse d’impôts pour tous, permettant aux classes moyennes de croire au nirvana de la richesse sans fin. Par mimétisme, la France, l’Allemagne et les autres pays européens ont emboîté le pas. Même la gauche avait des élections à gagner ! Aujourd’hui, 40% des Américains de 20 ans sont obèses. C’est ça le nirvana ?

Alors, à force de baisser l’impôt surtout pour les plus riches d’entre nous, nos gouvernants finissent par devoir arbitrer entre le maintien du train de vie de toute une technostructure servile  qui s’engraisse sur le dos de la bête et la survie du service public. Et, là, sans le dire, tout en le faisant et en disant le contraire, nos Mitterrand, Chirac, Jospin, Sarkozy, Hollande et Macron ont mis un soin infini à dézinguer à tour de bras : l’armée, la culture, la police, les hôpitaux, les préfectures, la DGCCRF, les perceptions et l’éducation nationale. Il faut bien dégraisser le mammouth !

Reconnaissons tout de même que ce magma constitué de chefs d’entreprise, de dirigeants politiques, de responsables d’ONG, d’artistes, d’éditocrates  et de hauts-fonctionnaires finit par se mélanger au propre comme au figuré. Ils se reproduisent dans un entre-soi mortifère pour nos sociétés. Sarkozy arrive chez Accor ; Nicole Notat chez Vigeo Eiris ; Cécile Duflot chez  Oxfam France ; Jadot chez Europe Écologie ; Thierry Breton à la Commission européenne, après être passé par Atos. Le pantouflage est de mise à tous les étages de cette micro société des mieux lotis et des nouveaux parvenus. N’allez pas chercher le moindre mérite dans tout ça. Ces gens n’ont en général aucune compétence particulière, en dehors de s’exprimer dans un globish impeccable. C’est ce qui les rend encore plus brillant à s’afficher dans les dîners de cons du Siècle et du groupe Bilderberg. A d’autres niveaux plus intermédiaires, le choix se porte sur des personnes dont on sait qu’elles ne feront pas de vague. « Les maîtres ont toujours des chiens. »

Pour résumer, cette crise du coronamerdus n’est pas due, comme le pense Monsieur Moustache alias Edwy Plenel, au Présidentialisme, même si le poisson pourrit toujours par la tête, comme aime à le dire le vieux Le Pen. Elle est due au fait que, depuis près de 40 ans, nous élisons les pires d’entre nous, ceux qui n’ont strictement aucune espèce de considération pour l’intérêt général… Des reptiliens à sang froid, dépourvus de la moindre empathie, dont le seul mode de raisonnement relève de la logique  Coût-Avantage. Mutualisation des pertes pour les autres et individualisation des profits pour eux-mêmes. Ils ont réussi à s’entourer de gens à leur image, à tous les niveaux des entreprises, des associations, des services de l’État et des collectivités locales et territoriales, des carriéristes qui agissent par intérêt personnel. Prenez le temps de lire le dernier texte de ce vieux DSK – vous savez celui qui a créé en France les stock-options sous un gouvernement dit de gauche – et vous comprendrez que ce type n’a jamais eu la moindre capacité réelle, sauf à nous raconter de belles histoires et à sauter sur tout ce qui bouge.

8 replies on “ Une intelligence derrière tout ça ? Certainement pas. ”
    1. @RenePaulHenry

      Il s’agit d’un constat, plus que d’une dénonciation, de là où j’agis. Et mon optimisme de la volonté m’amène tout de même à freiner mon pessimisme de la raison.

      Et puis, comme vous êtes dans le registre de la vacherie gratuite, je voulais vous dire que le titre de votre blog vous allait comme un gant. Surtout, ne changez rien ! Vous êtes parfait.

  1. Pensez y au prochaines présidentielles vraiment, pour suivre ce blog depuis un petit moment, il me semble que étiez plutôt du coté de Macron / En marche en 2017. Pour ma part, il n’y a aucune surprise par rapport à toute leur œuvre depuis le début. Commençons par ne plus allez voter, pour ne plus leur donner fausse une crédibilité « démocratie ».

    1. @Mr Bidon

      J’ai effectivement voté Macron en 2017 au 1er et au 2e tour pour nous éviter Fillon. Ce n’est pas ma couleur naturelle. Là, très clairement, je vous donne l’engagement de revenir à ma sensibilité d’origine et de ne plus voter pour un type s’étant présenté comme de centre gauche et faisant une politique de centre droit. Il est la synthèse du pire dans la classe politique française..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *