Vive la saucisse de Toulouse Jean Rozé !

J’ai, hier, acheté 8 saucisses de Toulouse à Intermarché, vendues sous la marque Jean Rozé… à l’arête. La couleur rosée de la saucisse du gars Jeannot – fabriquée en Bretagne – provient du jus de betterave. Du naturel, quoi !

Après, ce que je n’ai pas bien compris, c’est la présence d’additifs tels que le lactate de potassium (E326), le citrate de sodium (E336), l’ascorbate de sodium (E301) et surtout l’acide ascorbique (E300) connue sous le nom de vitamine C. Eh oui, vous avez bien lu. Les industriels mettent de la vitamine C dans leurs saucisses. 

J’écoutais l’émission de Denis Cheissoux, samedi dernier sur France Inter, quand j’entendis un de ses invités nous expliquer, que nos industriels français utilisaient de la vitamine C dans les plats transformés et notamment dans le jambon, pour nous éviter d’attraper le cancer (???). Je ne peux que me réjouir de leurs efforts et du souci qu’ils ont pour la santé de nos enfants.

J’ai toutefois une interrogation, mon gars Jeannot. Pourquoi mettre autant de saloperies dans une saucisse qui ne devrait contenir que du porc ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *