Yannick Jadot fait fausse route.

Yannick Jadot fait fausse route.

Si elle veut exister, l’écologie politique a le devoir de s’adresser à tous les Français, de gauche, de droite, du centre et d’ailleurs. En se faisant le chantre d’une union de la gauche qui n’aura de toute façon pas lieu en 2022, Yannick Jadot se trompe hélas de stratégie. Il perdra des électeurs au profit de Mélenchon et de Macron. Et au final, comme en 2017, la candidature PS-LRDG-EELV fera un flop retentissant. Jadot ferait un bien meilleur score en faisant le choix de partir seul à la bataille des Présidentielles.

Des copains blogueurs – Elodie, Nicolas, Boris, Stéphane, Sylvie pour qui j’ai la plus grande estime – proches des idées de l’aile droite du PS (y-a-t-il d’ailleurs encore une aile gauche ?) ont lancé un appel sous forme d’une tribune publiée dans Médiapart à l’union de la gauche. C’est leur droit le plus strict et je ne remets pas en cause leur sincérité. Les signataires de cet appel ont-ils voté pour Benoît Hamon en 2017 ? Pour beaucoup d’entre eux, c’est évidemment non. Je me souviens encore de 2005, où la majorité des électeurs socialistes avait voté non au projet de TCE, avec en prime une photo de Hollande et Sarkozy dans Paris-Match appelant à voter pour le oui. En 2008, c’est cette même aile droite du PS qui avait voté en faveur du oui au Traité de Lisbonne, s’asseyant au passage sur le résultat du référendum de 2005.

Je n’ai plus aucune confiance dans la parole de ces gens qui veulent l’union sacrée autour de leurs idées, sans jamais accepter le fait majoritaire quand il se situe bien plus à gauche de leurs positions. Ni aux départementales, ni aux régionales, ni aux Présidentielles et encore moins aux législatives, je ne voterai pour une liste d’union de la gauche conduite par un écolo, un communiste, un socialiste ou un radical de gauche. Je suis très clairement en faveur d’un pôle écologique  allant au delà les clivages politiques traditionnels d’une droite et d’une gauche qui n’existent que dans nos esprits de « vieux » cons !

2 replies on “ Yannick Jadot fait fausse route. ”
  1. Bien parlé. Depuis longtemps, je préconise la formation d’un nouveau groupe écologiste « pur jus pur sucre ». Les groupes écologistes actuels ne sont plus crédibles. Ils le prouvent une nouvelle fois. « On ne peut pas être écologiste et pro-nucléaire » déclarait une responsable(?) d’EELV. C’est vraisemblablement pour cela que certains adhérents de ce parti sont favorables au développement de cette énergie mortelle; pour cela aussi qu’à l’occasion des prochaines élections régionales, le pôle écologiste (?) s’allie au PS qui compte dans ses rangs des adhérents qualifiés par la presse de « fervents défenseurs du nucléaire ». Je suis ravi de voir que mes positions sur l’écologie sont de plus en plus partagées; à savoir : il y a de vrais et de faux écologistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *